En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités » Tous les billets

Actualités - Tous les billets

Note du MAN Montpellier: Camille Halut est membre de la LDH Montpellier, et agit dans la "Legal Team". Elle a été arrêtée dans le cadre des manifestations autour du G7 de Biarritz, alors qu'elle agissait en tant qu'observatrice de la Legal Team.


Comité de soutien à Camille Halut, poursuivie dans le cadre de ses missions d’observatrice LDH. Ce comité, à l’initiative de la LDH et sous la présidence de Me Henri Leclerc, avocat et président d’honneur de la LDH, réunit plus d’une cinquantaine d’organisations (1).

Vous aussi soutenez la en signant la pétition dédiée ci-dessous !

Texte au format PDF

Les observatoires des libertés publiques participent depuis plusieurs années au respect des droits fondamentaux. La Ligue des droits de l’Homme (LDH), depuis sa fondation en 1898, comme d’autres organisations, agit dans ce sens.

Camille Halut, membre d’un Observatoire des libertés publiques – la Legal Team de la LDH Montpellier – est aujourd’hui poursuivie pénalement pour son activité en matière de défense des droits fondamentaux.

Camille Halut a participé à l’observation des pratiques des forces de police et de gendarmerie en matière de maintien de l’ordre public, lors du mouvement des « gilets jaunes ». Ses observations ont ainsi permis la rédaction de plusieurs rapports, dont l’un a été produit devant le Conseil d’Etat dans le cadre du référé liberté tendant à l’interdiction de l’usage des LBD 40. Ses observations ont également servi de support à des saisines de l’IGPN et ont, notamment, participé à l’identification de l’auteur d’un tir de LBD 40 sur un manifestant pacifique, au cours d’une manifestation à Montpellier.

Dans le cadre de sa mission d’observatrice, elle a été victime d’insultes et de violences policières, comme d’autres observateurs.

Convoquée au commissariat pour une audition libre, Camille Halut a été immédiatement mise en garde à vue et renvoyée ensuite à l’audience du tribunal correctionnel de Montpellier du 1er octobre 2019 pour « entrave à la circulation », alors qu’elle accomplissait sa mission d’observatrice en suivant une manifestation de trois mille personnes qui s’était déplacée sur l’autoroute le 6 avril.

En poursuivant Camille Halut, parmi trois mille manifestants pour une violation du Code de la route, le parquet, qui n’ignorait rien du rôle de celle-ci, a-t-il l’intention d’interdire l’observation des actions de la police et de la gendarmerie en détournant la loi de son objet ?

Dans un Etat de droit, à l’instar des médias, les observateurs et défenseurs des droits (dont la protection est rappelée, notamment, par les « Lignes directrices » adoptées par la Commission pour la démocratie par le droit du Conseil de l’Europe et par la Déclaration de l’ONU sur les défenseurs des droits de l’Homme), doivent être autorisés à opérer librement dans le cadre de leur mission d’observation de l’exercice de la liberté de réunion et de manifestation. Et cette activité ne peut légitimement constituer un délit.

Les membres du Comité soutiennent Camille Halut et demandent à toutes les autorités administratives et juridictionnelles de respecter les normes internationales, européennes et internes (rappelées par le Défenseur des droits), en matière de liberté de réunion et de manifestation, et d’assurer la protection effective des observateurs et défenseurs des droits fondamentaux.

SIGNER LA PETITION EN LIGNE

Organisations membres du Comité de soutien :

Action non-violente COP21 (ANV-COP21), Alterniba, Amis de la Terre, Amnesty international France, Anticor, Association des Tunisiens en France (ATF), Association France Palestine Solidarité (AFPS), Association européenne pour la défense des droits de l’Homme (AEDH), Attac, Centre de recherche et d’information pour le développement (Crid), Confédération générale du travail (CGT), Confédération nationale du logement (CNL), Confédération paysanne, Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT), Comité Vérité pour Adama, Coordination nationale Pas sans nous, Délinquants solidaires, Droit au logement (Dal), Droits et solidarité, Emmaüs France, EuroMed Droits, Fédération des associations de solidarité avec tous-te-s les immigré-e-s (Fasti), Fédération des acteurs de la solidarité (FAS), Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR), Fédération française des motards en colère (FFMC), Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL), Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH), Fédération nationale de la Libre pensée, Fédération syndicale unitaire (FSU), Femmes Egalité, Fondation Copernic, France nature environnement (FNE), Gilets jaunes de Commercy, Gilets jaunes signataires DECLA TA MANIF, Greenpeace, Groupe d’information et de soutien des immigrés (Gisti), Ligue des droits de l’Homme (LDH), Ligue de l’enseignement, Mouvement pour une alternative non-violente (Man), Médecins du monde, Mémorial 98, Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), Mouvement national lycéen (MNL), Oxfam France, Planning familial, Réseau Sortir du nucléaire, Syndicat des avocats de France (Saf), Syndicat national des journalistes (SNJ), Syndicat national des personnels de l’éducation et du social-Protection judiciaire de la jeunesse (SNPES PJJ), SOS Racisme, Union nationale des étudiants de France (Unef), Union nationale lycéenne (UNL), Union syndicale Solidaires.

Publié le 16/09/2019 @ 21:44  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Le MAN Montpellier est très actif dans le collectif  "Paysans sans Terre ici et ailleurs" 

Tout ce que nous faisons se retrouve sur le site du collectif.

paysanssansterre.non-violence-herault.org

De nombreuses dates sont déjà prévues en particulier pendant la Quinzaine de la Non-violence et de la Paix:

  • 21 septembre (The Meal, Marche pour le Climat...),
  • 24 septembre (Café actualité du Centre de Documentation Tiers-Mondes, avec Christian B-E du MAN Montpellier.
  • 2 octobre: soirée d'information et festive à l'occasion du départ de la marche Jai Jagat.

Tous les détails sont donc sur le site du collectif !

Publié le 11/09/2019 @ 15:28  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
jai_jagat-icene_web.jpgProchaine réunion Jaï Jagat: le 22 mai !  -  par MAN_Montpellier

Toutes les informations sur le site du collectif "Paysans sans terre": ICI

Publié le 20/05/2019 @ 21:16  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Le premier mai à Montpellier  -  par MAN_Montpellier

forum-LDH-Montpellier-2019.jpg

A l'initiative de la LDH de Montpellier, en partenariat avec un collectif d'association, les actions du 1er mai à Montpellier:

10h00 Peyrou - Manifestation Journée Internationale des Travailleurs

13h00 Pique-nique Esplanade
Restauration prix libre : Soupe bio, quiches …Les sommes seront reversées pour les GJ poursuivis et détenus;
Ou repas tiré du sac!

Expos
Expo photo sur le mouvement GJ sur Montpellier
Mur Jaune
Espace d’expression libre

Animations enfants / Musique

Ateliers, prises de paroles:

14h00 Prises de parole Lutte pour l’AAH / GJ / Centre Démocratique Kurde de Mtp ….
14h30 Gilets Jaunes de Bessan
14h45 Répression judiciaire des GJ
Présentation du rapport LDH SAF sur la répression judiciaire sur Montpellier et débat
15h30 Enterrons les lois Blanquer !
Décryptage de la réforme de l’éducation par le Collectif inter-établissement contre la loi Blanquer - dite « Ecole de la confiance »

Stands

  • Partons du bon pied - action écologique dans l’Hérault
  • Marche pour l'Égalité des Droits des Personnes Handicapées
  • Gilets Jaunes
  • LDH
  • Centre Démocratique Kurde de Montpellier
Publié le 30/04/2019 @ 11:35  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
l'Atomik Tour à Montpellier  -  par MAN_Montpellier

Affiche_sans-cadre-petite.jpgL'Atomik Tour s'arrête à Montpellier aujourd'hui !

C'est le tour de France d'information par la caravane d'un collectif de résistance au centre d'enfouissage de Bure dans la Meuse.

Avec le "comité Bure 34" et "Arrêt du Nucléaire  34 (ADN 34)" . Le MAN est adhérent d'ADN 34.

Toutes les informations sont sur le site d'ADN 34

Lundi 15 avril:

L’Atomik tour à la Place Roger Salengro de 16h à 19h.
Discussion, animation et rencontre avec les passants autour du thème « Le nucléaire, vous y tenez vraiment ? »

À partir de 19h30 Rencontre à La Carmagnole, 10 rue Haguenot.
Petite restauration sur place.
Vidéos, débat : La lutte antinucléaire et ses perspectives. La répression de plus en plus dure à Bure et plus généralement du mouvement social ces derniers mois !

atomik-tour-caravane.jpg

Publié le 15/04/2019 @ 09:18  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Soirée organisée par l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP)

MONTPELLIER : Samedi 26 janvier 2019 à 19h à La CARMAGNOLE, Quartier Figuerolles (10 rue Haguenot) - Entrée libre

Soirée Réfuznik :  " Dire non à l'armée en Israël " Un livre de photos et témoignages publié avec le soutien d’Amnesty international ».
Il s’agit des portraits de quarante-sept réfractaires (que l’on appelle là-bas des « refuzniks ») à la conscription obligatoire en Israël.
Le refus de servir dans l’armée est un phénomène relativement peu connu, même si, d’après Edo Ramon, 19 ans, rencontré en 2016 par Martin Barzilai, « dix-huit mille personnes […] passent par la prison militaire chaque année. » C’est-à-dire à peu près 10% des effectifs de l’armée israélienne.

Exposition photos sur les jeunes et présentation du livre par son auteur Martin Barzilaï puis un débat sur les motivations de ces jeunes et les conséquences pour les juifs ou israéliens qui défendent le peuple palestinien.


Valérie Cabanne sera à la tribune avec Martin en tant que représentante de l'UJFP (Union Juive Française pour la Paix) de l’Hérault.

Omri-Baranas.jpg

Omri, photographiée par Martin Barzilaï ©

Publié le 23/01/2019 @ 22:50  - 1 commentaire - 1 commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Marche pour le climat le 8 décembre  -  par MAN_Montpellier

Le 8 décembre, nous serons en plein milieu de la COP24. C'est la Journée Mondiale pour le Climat.

A Montpellier, comme partout ailleurs dans la monde, est organisée une grande Marche pour le Climat. Il est encore temps !

Le MAN Montpellier, aux côtés d'Alternatiba, d'ANV-COP21 ou d'I-Boycott, ... appelle à participer à la Marche pour le climat de samedi 8 décembre.

rendez-vous le 8 décembre.

14h30, Place de l'Europe

Faisons du bruit pour le climat !

instruments de musique bienvenue

marche8decembre2018.png

Sonnons l'alarme pour le climat !

Changeons le système, pas le climat !

Publié le 05/12/2018 @ 13:24  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Depuis 2015, BDS France Montpellier est l’objet d’une offensive sans précédent de la part de la Mairie de Montpellier et de la préfecture qui portent gravement atteinte à sa liberté d’expression. La Mairie et la préfecture qui interdisent systématiquement tout stand « solidarité avec la Palestine » Place de la Comédie, verbalisent les militants (plus de 12 PV en 2018), les font convoquer au commissariat au prétexte « d’occupation illégale de l’espace public » (Plus de 10 auditions), de diffamation, de port de tee-shirt BDS France (plaintes classées sans suite). Ce n’est pas seulement Place de la Comédie mais en tous lieux de la ville où BDS France mène des actions, allant même jusqu’à empêcher l’accès à l’Antigone des associations à une personne au motif qu’elle allait au stand BDS !

Se rajoute à ces éléments le fait qu’à ce même Antigone des associations, les représentants de la Mairie aidés par la police municipale ont demandé à la Libre Pensée, association défendant la laïcité, qu’elle renonce à faire signer sa pétition au prétexte que celle-ci ne conviendrait pas au Maire de Montpellier ! À quatre reprises, ces militants ont dû tenir bon face à ce coup de force.

Nous ne tolèrerons pas que Montpellier, réputée pour être une ville universitaire, de recherche, de liberté, de culture, de combat pour la défense des acquis sociaux et ouvriers, puisse s’illustrer, comme les exemples ci-dessus le montrent, comme une ville qui ne respecterait pas la liberté d’expression et d’opinion.

Une demande d’entrevue contresignée par 15 organisations (partis, syndicats, associations) et deux députées, a été adressée à la Mairie de Montpellier pour discuter de ces questions : elles n’ont même pas eu droit à la moindre réponse ! Au coup de force contre la démocratie s’ajoutent l’arrogance et le mépris. Pour un maire qui voulait « rompre avec les anciennes pratiques » et « faire de la politique autrement »…

Pour ces raisons, les signataires appellent à une action de réappropriation de l’espace public en vue de réaffirmer ensemble et en acte, notre liberté d’expression et d’opinion, en marquant notre solidarité avec BDS France Montpellier et la Fédération Unie de la Libre Pensée en participant au RASSEMBLEMENT

Samedi 1 décembre 2018 de 15h à 17h30

Place de la Comédie.

Les signataires :ADN34 (Arrêt du Nucléaire), APJ (Américains pour la Paix et la Justice), APLR (Association des Palestiniens Languedoc-Roussillon), ATTAC Montpellier, Campagne BDS France MontpellierLa Carmagnole, CCIPPP34 (Campagne Civile pour la Protection du Peuple Palestinien), CIMADE L-R,  CMF (Collectif des Musulmans de France), Ensemble 34, FULP 34 (Fédération Unie de la Libre Pensée ), FUIQP34 ( Front Uni de l’Immigration et des Quartiers Populaires), CGA – GUF (Groupe Un autre Futur),  MAN (Mouvement pour une Alternative non-violente), PG (Parti de Gauche),  Podemos Montpellier, NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), UJFP (Union Juive Française pour la Paix)

Publié le 28/11/2018 @ 16:04  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Comme chaque année, la deuxième quinzaine du mois de novembre est marquée dans notre carnet militant comme celle de la Quinzaine des Tiers Mondes, organisée par la Maison des Tiers-Mondes et de la solidarité Internationale (MTMsi). Cette année 2018, c'est la 29ème


le 17 novembre, de 10h00 à 19h00, Place de la Comédie. Notre table sera sous le tente de la MTMsi, avec présentation des actions du MAN, et vente solidaire de livres, jeux, ... (les bénéfices sont partagés avec la MTMsi).

Quinzaine2017-web.jpeg

La table du MAN pour la Quinzaine 2017. Photo M. Fourès

30 novembre, 17h00 - 22h00 Salle Pétrarque, 2 place Pétrarque (centre ville, Montpellier)

jaijagat2020.png

Soirée autour de la marche Jaï Jagat 2020 ("Victoire du Monde") de New-Dehli à Genève. (jaijagat2020.org)

avec Louis Campana.

Les informations seront mises à jour le site du collectif Paysans sans Terre

Publié le 03/11/2018 @ 17:45  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Le 16 octobre dernier, la Campagne BDS 34 organisait une présence de protestation devant le Centre Communautaire Juif de Montpellier. En ce jour de semaine, en milieu d'après-midi, une dizaine de militants étaient présents (plus du double de policiers en tenue de combat...)

En effet, dans ces locaux, était accueillie l'Agence Juive pour Israël (organisme public du gouvernement israélien), venue promouvoir auprès de la communauté locale l'"Alya", c'est à dire le départ des juifs de France pour leur installation en Israël.

Or, pour nous, le gouvernement d'Israël en de fait un état d'apartheid où les citoyens n'ont pas les mêmes droits ni les même devoirs en fonction de leur religion. Cette discrimination est encore renforcée, et officialisée, depuis le 19 juillet dernier, où a été voté la nouvelle "loi fondamentale" de l'Etat d'Israël, en faisant d'Israël le "foyer national du peuple juif", et en accordant des droits spécifiques aux citoyens de confession juive d'Israël (comme le droit à l'autodétermination pour les seuls juifs d'Israël).

Aller en Israël, et devenir Israélien aujourd'hui, c'est donc accepter de participer à un état d'appartheid.

Petite vidéo de présentation de la manifestation du 16 octobre:

Jean, militant du MAN Montpellier, et que l'on peut voir intervenir sur cette vidéo, est convoqué le 26 novembre prochain, à 16h00, suite à cette action, au commissariat central de Montpellier. Motif: "occupation illégale du domaine public" (!!!)

Le MAN et BDS vous tiendront informé des suites et des mobilisations qui seront mises en place...

Article complet sur cette manifestation du 16 octobre dernier sur le site de BDS 34: ICI

Publié le 03/11/2018 @ 16:11  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités » Tous les billets

Mouvement pour une

Alternative

Non-violente

Groupe de Montpellier

Adhérer ou faire un don

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  258248 visiteurs
  9 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 10 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!