En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 

Agenda du Dimanche 10 Mai 2015


10:30

12:00

10h30, au cinéma Utopia de Montpellier

 

Projection du film « La petite étincelle » de Simone Fluhr et Daniel Coche 

à propos de la vie et de l’engagement de Solange Fernex (pionnière de la lutte écologique par l’action non-violente) en présence des réalisateurs.

 

La petite étincelle

Un film de Simone FLUHR et Daniel COCHE

 

cinéma Utopia Montpellier

dimanche 10 mai à 10h 30


 

 

Séance unique

en partenariat avec le Mouvement pour une Alternative Non-violente,

suivie d'une rencontre avec les réalisateurs


 

Petit déjeuner décroissant (et pains au chocolat) participatif : ouverture des portes à 9h45,

Utopia offre café et thé, les spectateurs apportent fruits, gâteaux, et autres saines gourmandises à partager...

 
La petite étincelle (57 mn)

 

Ne jamais baisser les bras! Ne jamais se résigner à l'inacceptable! Amoureuse de la vie sous toutes ses formes, Solange Fernex a été de tous les combats écolo depuis les années 70. Peu d'entre nous la connaissent et c'est tout le mérite de ce très beau film de nous la faire découvrir. C'est regonflé à bloc que l'on sort de la salle!

Le film retrace son parcours, rappelle ses actions les plus marquantes pour préserver la vie menacée par une idéologie de profit et de compétitivité, transmet ses convictions de lutte non-violente et positive, en s'appuyant sur des images qu'elle a elle même tournées lors des combats menés.

.............................................................................................................................................................................................................. 
 

"En Alsace, Solange Fernex est une pionnière de l’écologie au moment où on ne parlait pas encore d’écologie.

 Quand je la contacte en 2006 pour faire un portrait d’elle et de son parcours, elle me demande de faire vite car ses jours sont comptés en raison d’un cancer.

 Ce film retrace nos rencontres où s’expriment ses souvenirs des actions les plus marquantes menées pour préserver la vie menacée par une idéologie de profit et de compétitivité, de « bulldozer » disait-elle.

 Ce film est également pétri par ses convictions de lutte non-violente et positive, convictions jamais lâchées, avec à l’appui, des images d’archives tournées par elle sur différents lieux d’occupations de terrain et de manifestations de protestation.

Enfin, ce film porte aussi la question de la finitude, Solange Fernex étant décédée avant son aboutissement. En quelque sorte, un testament qu’elle adresse au monde qui nous entoure et à son devenir."

Voir l'agenda complet : Mai 2015