Vous êtes ici :   Accueil » LES PALESTINIENS SONT-ILS TOUS DES TERRORISTES ?

Mouvement pour une

Alternative

Non-violente

Groupe de Montpellier

Petite présentation
Le groupe de Montpellier du Mouvement pour une Alternative Non-violente est né officiellement en 1976. Il fait partie de la vingtaine de groupes qui forment le MAN au niveau national.
Le MAN Montpellier est membre de la
Maison des Tiers-Mondes et de la Solidarité Internationale.
Articles
Sur le site national
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
a4Nx
Recopier le code :
13 Abonnés
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://man.non-violence-herault.org/data/fr-articles.xml

Il est difficile d’aller plus loin dans la provocation et le mépris du peuple palestinien. C’est cependant ce que n’hésite pas à affirmer l’aile la plus dure du sionisme. Malgré toutes les agressions dont ils sont victimes (humiliations aux check-points, destruction de maisons où vivent des familles entières, confiscation de terres, construction du mur de l’apartheid dont les tours et les contours visent à séparer les villages de leurs terres…), l’écrasante majorité des Palestiniens garde un comportement exemplaire qui fait notre admiration. Les Palestiniens qui pratiquent le terrorisme ou font réaliser des actes terroristes ne sont qu’une petite minorité à laquelle les médias et l’idéologie sioniste donnent une importance considérable. Par contre l’agression meurtrière que vient de subir la flotte humanitaire internationale qui venait au secours de la population assiégée de Gaza peut être considérée comme une action terroriste caractérisée. C’est vraiment ce que l’on peut appeler du terrorisme d’État. Ces humanitaires ont voulu réaliser ce que les gouvernements européens dont la France n’ont pas eu le courage de réaliser : envoyer des navires hôpitaux au large de Gaza pour soulager les hôpitaux palestiniens débordés et à cours de moyens.

 

Une question capitale. Qui a introduit le terrorisme en Palestine, qui ont été les premiers terroristes ?

 

C’est dans les années trente que les premiers colons sionistes, bien avant la Shoah ont constitué des groupes armés tels que l’Irgoun, la Haganah ou les groupes Stern qui étaient de véritables groupes terroristes et qui constituèrent plus tard l’armée israélienne. Un de leurs plus célèbres hauts faits est l’attentat contre le King David Hôtel à Jérusalem qui était le siège de l’état-major de l’armée britannique et qui fit près d’une centaine de morts dont un certain nombre de Juifs. On est là en présence d’un acte terroriste caractérisé. On peut dire la même chose pour l’assassinat du comte Bernadotte qui était le médiateur de l’ONU. La population de plusieurs villages palestiniens, hommes, femmes, enfants a été entièrement passée par les armes comme ce fut le cas pour le village de Deir Yassin. C’est bien ces groupes extrémistes qui ont introduit le terrorisme en Palestine et les tenants du sionisme sont bien les plus mal placés pour coller l’étiquette de terroristes aux Palestiniens. Dès la création de l’État d’Israël, un certain nombre de personnalités juives des Etats-Unis dont Hannah Arendt et Albert Einstein ont condamné la violence et le totalitarisme du nouvel État. En 1982, pendant la guerrre du Liban, le général Sharon a fait massacrer dans les camps de Sabra et Shatilah la population civile palestinienne par des milices libanaises d’extrême droite. Dans les camps de réfugiés qui datent de plus de soixante ans, ce sont maintenant plus de trois générations qui coexistent sans espoir d’avenir.

 

Si on veut bien remonter plus haut, au 19e et début 20e siècle, l’Europe et la Russie, furent le théâtre de persécutions, de pogroms ainsi que de manifestations brutales d’antisémitisme, comme ce fut le cas en France pour l’affaire Dreyfus. Théodore Herzl –un journaliste juif autrichien chargé de suivre le procès- fut alors persuadé que la seule solution à l’antisémitisme était la création d’un État juif. Cet antisémitisme a débouché avec Hitler sur le drame de la Shoah qui fit près de 9 millions de morts.

 

Alors que les Palestiniens n’ont aucune responsabilité dans le drame de la Shoah, ils en subissent de plein fouet, les conséquences. La confiscation des meilleures terres palestiniennes pour constituer l’Etat d’Israël, la Naqba, l’extension des colonies juives à Jérusalem-est et en Cisjordanie, et le refus d’Israël de se plier aux résolutions internationales peuvent être considérés comme du terrorisme d’Etat. Une chose est claire, les responsables israéliens font tout ce qu’ils peuvent pour pousser les Palestiniens vers le terrorisme.

 

On peut dire aussi que les gouvernements occidentaux (Américains et Européens) par leur silence complice et leurs fournitures d’armes ont une lourde responsabilité dans l’aggravation de la situation et donc du développement du terrorisme palestinien. Il faut bien le reconnaître, les Israéliens possèdent une maîtrise presque parfaite de la stratégie militaire, de leur surarmement et des instruments de répression.

 

N’est-on pas en présence d’un terrorisme dominant, celui de l’Etat d’Israël et d’un terrorisme dominé, celui d’une minorité de Palestiniens ? Etant donné leur poids dans les médias, les Israéliens exploitent à fond ce dernier, ce qui leur permet de masquer leur propre terrorisme. Quant à certains leaders du Hamas on peut penser que leur obscurantisme religieux n’a d’égal que leur aveuglement politique et stratégique. En prônant le terrorisme, ils jettent le peuple palestinien dans la gueule du lion sioniste. Il ne faut pas oublier que le Mossad a soutenu le Hamas pour mettre en échec Yasser Arafat. Quelle est donc la logique de ces dirigeants du Hamas ? Par contre, le Hamas est parvenu légitimement au pouvoir par des élections libres. La non reconnaissance de cette légitimité par les occidentaux n’a fait qu’aggraver la situation.

 

Les missiles Kassam ont fait près de 13 victimes chez les Israéliens. Grâce à ces missiles, ils sont arrivés à faire vraiment peur aux populations israéliennes, ce qui constitue du pain béni pour les idéologues du sionisme, qui ainsi vont justifier aux yeux du grand public toutes les répressions dont les plus sauvages comme celle de la destruction, il y a un an, de la bande de Gaza qui a fait près de 1500 morts. A quoi servent ces missiles puisque pas un seul n’a atteint une caserne israélienne? Non seulement ils n’ont pas fait reculer les Israéliens, mais ils leur ont donné un prétexte en or pour écraser un peu plus le peuple palestinien. Ce qu’on sait moins, c’est que ces missiles artisanaux, étant donné leur piètre qualité technique ont fait plusieurs dizaines de victimes parmi la population palestinienne, certains missiles étant retombés sur la bande de Gaza. Le Hamas défend-il vraiment la cause palestinienne lorsqu’il s’obstine à utiliser une arme qui fait nettement plus de victimes chez ceux qu’il prétend défendre ?

 

«Les Palestiniens n’ont aucun droit sur cette terre » affirmait, il y a peu un grand défenseur des colonies juives de Cisjordanie pour qui ces colonies doivent empêcher la création d’un État palestinien. Cet homme oublie que les Palestiniens sont là chez eux depuis plusieurs millénaires. Une des bases de l’idéologie sioniste est que cette terre leur a été donnée par Dieu. On est là en présence d’une récupération idéologique du récit biblique. Comment est-il possible de transposer trente siècles plus tard un tel discours ?

 

Nous pensons qu’en prenant en compte le terrorisme palestinien dans sa véritable dimension et sa vraie place, on peut construire des analyses plus stables et plus cohérentes. A notre avis, c’est une erreur de laisser l’interprétation de ce terrorisme aux seuls sionistes. Ces analyses veulent être une manifestation de notre solidarité avec le peuple palestinien dont nous ne sous estimons pas toutes les souffrances et les provocations qu’il vit au quotidien.

 

Nous voulons être solidaires de toutes les victimes de ce conflit et notre désir profond est de voir émerger la paix entre Israéliens et Palestiniens afin qu’ils deviennent de véritables partenaires. Cette paix ne peut survenir sans l’arrêt des injustices dont ces derniers sont toujours victimes, ce qui implique un fort engagement de nos gouvernements occidentaux et un soutien sans faille de la part de nos mouvements aux acteurs de paix et de non-violence qui se trouvent dans les deux camps. Ce soutien est d’autant plus impératif que les Palestiniens de Cisjordanie comme à Bil’in et dans d’autres villages ont recours à des manifestations non-violentes souvent sauvagement réprimées par les forces israéliennes. Pour toutes ces raisons, ici à Montpellier et ailleurs, dans le contexte de complicités politiques et économiques de nos «responsables », nous nous opposons résolument à l’implantation de la société israélienne Agrexco dans le port de Sète, car cette société exporte illégalement des produits en provenance des territoires occupés et nous sommes solidaires de la campagne BDS..

 

Associations montpelliéraines en accord avec ce texte: La Maison de la Paix-Amis de l’Arche, le Mouvement pour une Alternative Non-violente, le Mouvement pour le Désarmement, la Paix et la Liberté,


Date de création : 30/06/2010 @ 09:47
Catégorie : Articles - Palestine - Israël
Page lue 897 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par Adrien le 01/07/2010 @ 14:29

Bonjour,

Un texte d'une vérité éclaboussante, à relayer autant que possible !

Cordialement,

Adrien (MAN IDF)


Fil Twitter fédéral

Site hébergé par la coopérative

Coop hébergeurs-hébergés Ouvaton

CAMPAGNE
NATIONALE

Agenda
Vous êtes ici :   Accueil » LES PALESTINIENS SONT-ILS TOUS DES TERRORISTES ?

Mouvement pour une

Alternative

Non-violente

Groupe de Montpellier

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
a4Nx
Recopier le code :


  193242 visiteurs
  4 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 9 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!