Vous êtes ici :   Accueil » Les désobéisseurs pédagogiques

Mouvement pour une

Alternative

Non-violente

Groupe de Montpellier

Petite présentation
Le groupe de Montpellier du Mouvement pour une Alternative Non-violente est né officiellement en 1976. Il fait partie de la vingtaine de groupes qui forment le MAN au niveau national.
Le MAN Montpellier est membre de la
Maison des Tiers-Mondes et de la Solidarité Internationale.
Articles
Sur le site national
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
gPHGd
Recopier le code :
13 Abonnés
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://man.non-violence-herault.org/data/fr-articles.xml

Depuis le mois de novembre 2008, dans de nombreuses écoles de France, des enseignants mènent une action de désobéissance civile.
En effet, ils refusent d'appliquer certains point des nouveaux programmes, ou de mettre en place certaines directives du gouvernement, telle que l'"aide personnalisée.

Ce mouvement a véritablement été engagé le 6 novembre 2008
. Ce jour là, Alain Refalo, instituteur à Colomiers près de Toulouse, et militant non-violent1, fait parvenir à son inspecteur de circonscription (IEN) une lettre: « En conscience, je refuse d'obéir ! ». Cette lettre est publiée sur le blog "résistance pédagogique pour l'avenir de l'école"
Cette action déclenchera tout un mouvement.
Au départ, quelques enseignants suivent Alain Refalo par des lettres individuelles, et lancent, le 3 décembre l'"appel des enseignants en résistance" qui est le socle de leur mouvement. peu après, des dépôts collectifs sont organisés un peu partout en France, amorçant un véritable mouvement de désobéissance civile.
A ce jour, dans toute la France, on compte plus de 2700 enseignants "désobéisseurs" dans 41 départements, dont 388 dans l'Hérault2.

Ce mouvement reçoit l'assentiment d'un grand nombre de parents et de personnalités, qui soutiennent parfois activement les désobéisseurs.

Les sanctions, pour l'instant essentiellement financières, ont commencé, dès le mois de décembre. ce mois là, Bastien Cazals, directeur d'une école maternelle à Saint-Jean de Védas, s'est vu retiré 12 jours de salaire, pour seulement 6 heures "non faites dans les règles". depuis les sanctions se sont multipliées, même si elles restent pour l'instant ponctuelles: Marseille, Toulouse... Une Caisse de Solidarité nationale3 s'est mise en place, pour soutenir financièrement les enseignants désobéisseurs sanctionnés.

Ce mouvement de résistance non-violente dans l'éducation nationale est historique en France. Il a bousculé les pratiques syndicales, dont il se veut complémentaire. La désobéissance civile dans l'éducation nationale marquera durablement les enseignants de l'enseignement primaire, quelle que soit l'issue de cette lutte, qui apparaît comme une "respiration de la démocratie4" dans la France actuelle.

Les enseignants en résistances pédagogiques sont regroupés autour d'un blog sur lequel vous trouverez quantités d'informations et de précisions:
http://resistancepedagogique.blog4ever.com 

 


 

  
1- Alain Refalo est un des intitiateurs du Centre de Ressources sur le Non-violence, et militant du MAN Toulouse. Retour au texte
2- Le 17 décembre 2008, 384 lettres ont été déposées collectivement à l'Inspection Académique, complétant les 4 désobéisseurs déjà déclarés, dont deux directrices refusant Base élèves. Retour au texte
3- pour soutenir ces enseignants: Véronique Decker, Ecole Marie Curie, Impasse Emile Zola, 93000 BOBIGNY. Chèque à l'ordre de : Sud Education Créteil (avec la mention au dos : "Soutien aux désobéisseurs"). Tous les détails ICI.
Retour au texte
4- Terme employé par Jean-Marie Muller (et repris depuis) dans "le dictionnaire de la non-violence".
Retour au texte


Date de création : 14/04/2009 @ 14:22
Dernière modification : 14/04/2009 @ 16:46
Catégorie : Articles - Désobéissance civile
Page lue 907 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Site hébergé par la coopérative

Coop hébergeurs-hébergés Ouvaton

CAMPAGNE
NATIONALE

Agenda
Vous êtes ici :   Accueil » Les désobéisseurs pédagogiques

Mouvement pour une

Alternative

Non-violente

Groupe de Montpellier

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
gPHGd
Recopier le code :


  190262 visiteurs
  1 visiteur en ligne

  Nombre de membres 8 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!