Vous êtes ici :   Accueil » Qui est Rajagopal ?

Mouvement pour une

Alternative

Non-violente

Groupe de Montpellier

Petite présentation
Le groupe de Montpellier du Mouvement pour une Alternative Non-violente est né officiellement en 1976. Il fait partie de la vingtaine de groupes qui forment le MAN au niveau national.
Le MAN Montpellier est membre de la
Maison des Tiers-Mondes et de la Solidarité Internationale.
Articles
Sur le site national
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
aXaB
Recopier le code :
13 Abonnés
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://man.non-violence-herault.org/data/fr-articles.xml

Un prénom, suivi de deux initiales : P. V. Rien d’autre. Rajagopal ne divulgue jamais son nom. « Cela reviendrait à révéler ma caste ; or, je refuse ce système », dit-il dans un anglais parfait, avec une légère pointe d’accent indien. Surtout, ne pas se fier à son ton doux : Rajagopal P.V., 58 ans, est un activiste redouté des hommes politiques indiens. En quelques années, sa voix rieuse est devenue celle de l’Inde oubliée. Une voix qui porte : Rajagopal sera présent au Salon des initiatives de paix à Paris, dont La Vie est partenaire (1).

rajagopal-portrait.jpg

Et pourtant, le parcours de ce natif du Kerala, un État du sud de l’Inde, tendait plutôt vers Bollywood.
Célèbre danseur de khatakali, un art traditionnel, il quitte la scène à vingt ans pour devenir ingénieur agricole. Et découvre aux hasards d’une tournée sur les pas de Gandhi les ravages de la modernisation : « Toute une frange de la société est mise de côté, dénonce-t-il, les paysans sont chassés de leurs terres par les multinationales qui rachètent les terrains à prix d’or. Les tribaux, ces aborigènes premiers habitants de l’Inde, doivent quitter leurs forêts, expulsés par un gouvernement qui préfère y aménager des parcs nationaux pour attirer les touristes. »
C’est décidé : Gandhi luttait pour l’indépendance, Rajagopal, lui, se servirait de la non-violence pour davantage de justice sociale. Son premier coup d’éclat a lieu au début des années 1970, dans la vallée de la Chambal, au centre du pays. L’endroit est un repère de bandits : les dacoïts, ces paysans dépossédés de leurs terres, sortes de Robin des bois. Rajagopal les convainc de désarmer. Ils se constituent prisonniers en échange de terrains fertiles pour leur famille et d’une éducation pour leurs enfants. En une journée, 500 dacoïts livrent leurs armes. Un exploit.


Date de création : 04/11/2008 @ 12:08
Dernière modification : 04/11/2008 @ 12:33
Catégorie : Articles - Rajagopal - Ekta Parishad
Page lue 1740 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Site hébergé par la coopérative

Coop hébergeurs-hébergés Ouvaton

CAMPAGNE
NATIONALE

Agenda
Vous êtes ici :   Accueil » Qui est Rajagopal ?

Mouvement pour une

Alternative

Non-violente

Groupe de Montpellier

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
aXaB
Recopier le code :


  190260 visiteurs
  4 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 8 membres
Connectés :
membresPhilOGM