En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles » Nucléaire
    Imprimer la page...

Nouvelles - Nucléaire

 10 membres
Connectés : ( personne )
Début d’un monde sans armes nucléaires : que fait la France ?  -  par   MAN_Montpellier

Ce vendredi 22 janvier 2021, le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) entre en vigueur.

Le nombre de ratifications nécessaires (50) ayant été atteint le 20 octobre 2020 (et même dépassé depuis), le TIAN s’applique donc désormais aux États.

banderolle-fsan.jpg

Certes, aucun des neuf États dotés de l’arme nucléaire n’a pour le moment ratifié ce traité et ne se sent donc engagé par les obligations qu’il contient. Pour autant, plus le temps va s’écouler, plus le nombre de ratifications va augmenter, et plus il sera difficile, pour des raisons éthiques et juridiques, de faire comme si ce TIAN n’existait pas. A dater de ce vendredi 22 janvier 2021, posséder des armes nucléaires, dont l’utilisation éventuelle est déjà passible de crime contre l’humanité, devient juridiquement illégal devant la communauté mondiale.

C’est pourquoi tous les mouvements, dont le Mouvement pour une alternative non-violente (MAN), regroupés notamment au sein de la Campagne internationale contre les armes nucléaires (ICAN), Prix Nobel de la Paix 2017,se réjouissent aujourd’hui de ce début d’illégalité des armes nucléaires. Mais nous savons qu’il faut redoubler d’efforts pour renforcer le TIAN. En convaincant, voire contraignant les États non encore adhérents à ce traité de le faire, et en travaillant d’ores et déjà, en tant que société civile mondiale, avec les États parties pour corriger les quelques défauts de ce traité.

Le MAN encourage donc ses adhérent•e•s à participer aux actions qui se déroulent ce 22 janvier, ainsi qu’aux vigies qui ont lieu régulièrement à Paris et Dijon notamment. Il soutient à ce propos les trois militants poursuivis devant le tribunal de Dijon le 14 février prochain pour s’être introduits le 09 juillet 2020 dans l’enceinte du site où est conçue l’amorce de la bombe à Valduc (21).

Le MAN est persuadé que, si l’on souhaite que se dessine pour l’humanité un avenir sûr, il faut agir de façon urgente sur les causes du dérèglement climatique en cours, et aussi abolir rapidement ces armes de destruction massive coûteuses, inefficaces face aux menaces actuelles, et intrinsèquement dangereuses, même en dehors de toute utilisation (risque d’accident et/ou d’attaques terroristes ou malveillantes). Il nous faut réfléchir à une autre stratégie de défense et à la dissuasion civile non-violente !

« L’arme nucléaire, c’est la fin acceptée de l’humanité » (Théodore Monod)

Serge PERRIN, pour le Comité d’animation du MAN

Publié le 20/01/2021 19:08   | |    |


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !