En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 

Actualités - Palestine-Israël


 10 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!

Soirée Réfuznik : " Dire non à l'armée en Israël "  -  par   MAN_Montpellier

Soirée organisée par l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP)

MONTPELLIER : Samedi 26 janvier 2019 à 19h à La CARMAGNOLE, Quartier Figuerolles (10 rue Haguenot) - Entrée libre

Soirée Réfuznik :  " Dire non à l'armée en Israël " Un livre de photos et témoignages publié avec le soutien d’Amnesty international ».
Il s’agit des portraits de quarante-sept réfractaires (que l’on appelle là-bas des « refuzniks ») à la conscription obligatoire en Israël.
Le refus de servir dans l’armée est un phénomène relativement peu connu, même si, d’après Edo Ramon, 19 ans, rencontré en 2016 par Martin Barzilai, « dix-huit mille personnes […] passent par la prison militaire chaque année. » C’est-à-dire à peu près 10% des effectifs de l’armée israélienne.

Exposition photos sur les jeunes et présentation du livre par son auteur Martin Barzilaï puis un débat sur les motivations de ces jeunes et les conséquences pour les juifs ou israéliens qui défendent le peuple palestinien.


Valérie Cabanne sera à la tribune avec Martin en tant que représentante de l'UJFP (Union Juive Française pour la Paix) de l’Hérault.

Omri-Baranas.jpg

Omri, photographiée par Martin Barzilaï ©

Soirée organisée par l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP)

MONTPELLIER : Samedi 26 janvier 2019 à 19h à La CARMAGNOLE, Quartier Figuerolles (10 rue Haguenot) - Entrée libre

Soirée Réfuznik :  " Dire non à l'armée en Israël " Un livre de photos et témoignages publié avec le soutien d’Amnesty international ».
Il s’agit des portraits de quarante-sept réfractaires (que l’on appelle là-bas des « refuzniks ») à la conscription obligatoire en Israël.
Le refus de servir dans l’armée est un phénomène relativement peu connu, même si, d’après Edo Ramon, 19 ans, rencontré en 2016 par Martin Barzilai, « dix-huit mille personnes […] passent par la prison militaire chaque année. » C’est-à-dire à peu près 10% des effectifs de l’armée israélienne.

Exposition photos sur les jeunes et présentation du livre par son auteur Martin Barzilaï puis un débat sur les motivations de ces jeunes et les conséquences pour les juifs ou israéliens qui défendent le peuple palestinien.


Valérie Cabanne sera à la tribune avec Martin en tant que représentante de l'UJFP (Union Juive Française pour la Paix) de l’Hérault.

Omri-Baranas.jpg

Omri, photographiée par Martin Barzilaï ©

Fermer

Publié le 23/01/2019 @ 22:50   | |    |


Commentaires

Réaction n°1 

 par MAN_Montpellier le 23/01/2019 @ 23:18

Pour avoir un aperçu du travail de Martin Barzilaï:

http://www.martin-barzilai.com/albums/refuzniks/